Comment les coléoptères recycler leur eau… avec leur rectum !

Image Alt Text

Table des matières

Comment les coléoptères survivent dans les endroits les plus chauds de la terre ?

Bonjour les petits scientifiques ! Aujourd’hui, je vais vous parler d’une découverte étonnante faite par des chercheurs danois sur les coléoptères Tribolium castaneum, alias les vers de farine. Ces petits coléoptères sont connus pour survivre dans les endroits les plus arides et les plus chauds sur Terre, où la plupart des êtres vivants meurent de soif.

Comment ces coléoptères font-ils pour survivre ?

Les coléoptères ont une astuce géniale pour survivre dans les endroits les plus arides : ils recycle l’eau contenue dans leurs excréments et autres déjections. Et ce qui est vraiment étonnant, c’est la façon dont ils réalisent ce recyclage : par leur rectum ! Comme vous l’avez peut-être vu dans le film ou le livre de Dune, les humains des sables portent des costumes qui leur permettent de recycler leur eau corporelle. Les coléoptères font quelque chose de similaire, mais à partir de leurs excréments.

Les résultats de la recherche

Une équipe de l’université de Copenhague a étudié de près ces petits coléoptères pour comprendre comment ils réalisent cette prouesse moléculaire. Les chercheurs ont établi un atlas moléculaire de l’organisme des coléoptères pour comprendre les différents transporteurs qui se déroulent dans leur corps. Ainsi, ils ont pu identifier le gène NH1 et comprendre comment il facilite le transport d’ions à travers les cellules du rectum et permet à l’insecte de recycler l’eau de ses excréments.

La BeetleAtlas

Les scientifiques ont nommé leur atlas moléculaire BeetleAtlas. Ils l’ont relié à d’autres bases de données comme celle des mouches pour aider les chercheurs à mieux comprendre les interactions moléculaires dans les corps des coléoptères. Ainsi, tout chercheur peut accéder à cette base de données pour continuer les recherches sur les gènes des coléoptères et l’eau qu’ils recyclent.

C’est une découverte importante qui peut aider les humains à comprendre comment ils peuvent économiser l’eau dans les régions arides et les déserts. N’oubliez pas que même les plus petits êtres de la nature peuvent nous enseigner des choses fascinantes ! 😃

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *